Le meunier et sa matière première : le blé

5 à 6 millions de tonnes de blé tendre français sont destinées à l’alimentation humaine. Plus de la moitié deviendra du pain. Le blé qui arrive au moulin est sélectionné avec attention par le meunier ; car pour faire du bon pain, le blé doit répondre à de multiples critères. L’homme joue ici un rôle fondamental. Au commencement, [...]

Entre le blé et la farine : le moulin

Adieu le Maître Cornille d’Alphonse Daudet… Bienvenue au XXIe siècle ! Dans les moulins d’aujourd’hui, la technologie est de rigueur. Avec un outil de production performant, les meuniers font des farines qui répondent à de nombreux critères qualité pour fabriquer aussi bien du pain, des viennoiseries ou des biscuits. Technologie et automatisme ne les empêchent pas de faire passer le blé [...]

La farine, des farines

L'innovation... Certes, le meunier fabrique de la farine depuis la nuit des temps. Cette pérennité ne l’empêche cependant pas d’innover autour de ce savoir faire immuable. Il peut ainsi proposer des farines qui suivent l’évolution des attentes des consommateurs, anticiper et élargir sa gamme à certains moments de l’année. Et grâce au partenariat établi avec ses clients boulangers, il peut [...]

La meunerie

La profession présente un maillage d’environ quatre cents moulins, répartis sur tout le territoire. Elle est issue de la vocation agricole française, tout comme de l’implantation régionale des 33 000 boulangers. Cette implantation est un atout fort quand on parle de qualité et de sécurité sanitaire des aliments, mais aussi de protection de l’environnement. L'activité économique Typologie de la profession [...]
image_pdfimage_print